Conséquences sociales

Quel est l’impact de l’épidémie du COVID19 sur les enfants dans le monde?

Depuis mars 2020, l’épidémie du COVID19 a rendu les enfants dans le monde très vulnérables à cause de certains motifs comme le mariage forcé et la vaccination .

Et si on mettait les enfants au travail ? 

Avec cette épidémie du coronavirus, des entreprises et des magasins vont fermer par ordre du gouvernement donc les personnes qui étaient employées là-bas vont devoir rester à la maison sans obtenir un salaire et ils ne peuvent pas supporter la charge financière de leurs enfants .

Suite à cela, les familles cherchent une solution pour survivre car elles sont devenues pauvres donc celles-ci vont forcer leurs enfants à faire d’affreuses choses. En effet, le taux d’enfants obligés à des travaux forcés avait baissé depuis 20 ans mais avec cette épidémie et l’impossibilité des parents de payer la charge de leurs enfants, celui-ci ne va faire que d’augmenter selon l’organisation international du travail (OIT). Avec la crise du COVID19 plein de familles pauvres sont au bord du vide, car les personnes ne travaillent plus à cause de l’arrêt de toute les entreprises et magasins qui employaient ces personnes. Alors ils ne peuvent assurer la charge financière de leurs enfants donc pour survivre ils vont essayé de faire travailler de force leurs enfants dans des mines ou comme porteurs de pierre pour obtenir une petite part d’argent qui leur permettra de survivre.

Aujourd’hui et demain, plus de 152 millions d’enfants sur terre sont et seront forcés à travailler et près de la moitié des ces enfants font des travaux dangereux pour leur vie comme du transport d’eau dans le désert de Gobi, explique l’organisation internationale du travail, l’OIT.

Campagnes de vaccinations arrêtées pour le moment

Des associations comme UNICEF créent des campagnes de vaccination et partent dans des pays pauvres en Afrique notamment pour vacciner en masse des enfants contre des maladies mortelles qui n’existent plus en Europe comme la polio, la diphtérie et l’hépatite.

Le COVID19 a empêché de faire avancer les campagnes de vaccinations dans des pays pauvres d’Afrique et du Moyen-Orient car avec le débordement des hôpitaux et la sur-demande du personnel hospitalier, les responsables des campagnes ne peuvent plus assurer l’entier des vaccinations.

Ainsi, des milliers d’enfants risquent de ne pas être vaccinés contre des maladies mortelles comme la polio, la rougeole ou même la fièvre jaune. Le directeur régionale de l’UNICEF dit qu’il est crucial que chaque enfant soit immunisé contre ces maladies. Si trop d’enfant ne sont pas vaccinés rapidement, cela pourrait entraîner un pic de mortalité infantile et alors cela mènerait à des milliers de décès supplémentaires.

Le mariage forcé est-il une solution? 

Le taux de mariage forcé a augmenté depuis le confinement de la crise du COVID19, répète l’ONU.

Maria a été mariée de force à l’âge de 12 ans car ses parents ne pouvait pas supporter la charge financière de leur fille. Aujourd’hui Maria est une survivante du mariage car elle a réussi à divorcer de son mari même si son entourage la discriminait pour son choix du divorce. La jeune fille a repris ses études avec l’aide d’une ONG car avant de se marier, le futur mari de Maria lui avait promis qu’elle pourrait continuer ses études et qu’il lui achèterait le matériel conséquent, mais c’était un mensonge. Il l’a gardée pendant 2 ans chez lui pour ne pas qu’elle puisse aller à l’école.

Ces mariages, précise Maria, forcent souvent les jeunes filles à abandonner l’école, par conséquent elles ne trouvent pas de travail  alors celles-ci finissent dans la pauvreté et cela les rend plus vulnérables aux grossesses et aux violences physiques mais aussi sexuelles.

C’est pourquoi, avec le confinement dans le monde plus de personnes se retrouveront dans une situation économique compliquée et donc seront obligées de faire des choses graves avec leurs enfants comme les marier ou les faire travailler.

Bibliographie 

Coronavirus: la pandémie risque de mener à une hausse de travail des enfants. (2020, 12 juin) Le Nouvelliste. Sion, Suisse.Repéré à :https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/coronavirus/articles/coronavirus-la-pandemie-risque-de-mener-a-une-hausse-du-travail-des-enfants-945982

ONU.info. (2020, 4 mai). Covid-19: la vaccination de millions d’enfants menacée au Moyen-Orient et en Afrique du nord (UNICEF). ONU.FR.Repéré à : https://news.un.org/fr/story/2020/05/1068042

Le coronavirus affecte“ gravement“ les droits des enfants dans le monde. (2020, 26 mai). RTS.ch. Genève, Suisse. Repéré à: https://www.rts.ch/info/monde/11351986-le-coronavirus-affecte-gravement-les-droits-des-enfants-dans-le-monde.html

Le coronavirus affecte gravement les droits des enfants dans le monde. (2020, 12 juin). letemps.ch. Lausanne, Suisse.Repéré à: https://www.letemps.ch/monde/coronavirus-affecte-gravement-droits-enfants-monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.