Conséquences sociales

Pourquoi le confinement a été un désavantage pour certaines familles en Europe ?

Le confinement a été une étape très dure pour tous, mais encore plus pour les familles qui vivent des violences à la maison. La violence familiale ou violence conjugale est « un comportement abusif dans le but de faire ou causer du mal à un membre de sa famille ou à une personne qu’elle fréquente. » (ministère de la justice, Canada)

Les cas ont ils augmenté en Europe ?

Il y a « une hausse de violences conjugales ou familiales allant jusqu’a 60% en Europe, par rapport a l’année dernière » a déclaré Hans Kluge directeur, de la branche Europe de l’organisation mondiale de la santé (L’OMS). Des appels ont été de plus en plus fréquents durant la période de pandémie, de femmes victimes de violences conjugales. « Si la crise avait duré encore 6 mois près de 31 millions de nouveaux cas de violence familiale auraient été déclarés. » a estimé l’agence des Nations Unies chargée de la santé sexuelle et reproductive (UNFPA). 60% n’est même pas le vrai chiffre, car en réalité, une grande partie de femmes, hommes et enfants ne disent rien. « Nous pensons que les femmes confinées avec leur agresseur ne trouvent plus l’espace pour appeler à l’aide. » (Romy, K. 2020)

Une aide pour les victimes ? 

Le gouvernement français a mis en place un système avec les pharmacies qui va permettre aux victimes de signaler les violences. Une aide pour les victimes avait été mise à disposition dans les pharmacies en période de pandémie, les victimes se rendaient à la pharmacie et bénéficiaient directement de l’aide de la police. Pour ceux qui ne pouvaient pas aller directement à la pharmacie, ils pouvaient appeler le numéro spécial avec le code secret « masque 19 ». Les victimes peuvent se réfugier dans des hôpitaux. Si leur état était trop grave, les équipes au sein de l’hôpital pouvaient effectuer un constat médical et proposer une hospitalisation ou une mise à l’abri.

Nous pouvons constater qu’en Europe il y’a eu jusqu’à 60% de violences conjugales ou familiales en plus durant le confinement dû à la pandémie de COVID-19. Le gouvernement français a mis en place un certain système pour venir en aide aux victimes. En Europe précisément en Suisse, les hôpitaux étaient ouverts aux victimes et leur proposait une aide.

Témoignage: Nous avons pu trouver un témoignage, d’une femme victime de violences conjugale qui a eu la chance de se rendre en pharmacie et bénéficier d’une aide. https://www.youtube.com/watch?v=Sbfi-77dghQ

Par Angela Lugrin et Cassandra Youdou

Bibliographie:

tdg (2020, 7 avril) les coups pleuvent durant le confinement https://www.tdg.ch/monde/coups-pleuvent-confinement/story/16779690 Genève, Suisse

La violence conjugale a-t-elle augmenté durant le confinement ? https://www.rts.ch/info/suisse/11370393-la-violence-conjugale-a-t-elle-augmente-durant-le-confinement-.html Genève,Suisse

Violences faites aux femmes https://data.oecd.org/fr/inequality/violences-faites-aux-femmes.htm

Témoignage Europe 1 https://www.youtube.com/watch?v=Sbfi-77dghQ

Les victimes de violences conjugales: 70% de femmes et 30% d’hommes https://www.rts.ch/info/monde/10878023-les-victimes-de-violences-conjugales-70-de-femmes-et-30-d-hommes.html

Romy, K. (2020, 26 mars) Victimes confinées avec leur agresseur, le cauchemar! https://www.swissinfo.ch/fre/societe/crise-du-coronavirus-_victimes-confinées-avec-leur-agresseur–le-cauchemar-/45646534 Bern, Suisse

VIOLENCES DOMESTIQUES : OÙ OBTENIR DE L’AIDE ET DU SOUTIEN ? https://www.hug-ge.ch/coronavirus/violences-domestiques-ou-obtenir-aide-du-soutien Genève, Suisse

La violence familiale définition https://www.justice.gc.ca/fra/jp-cj/vf-fv/apropos-about.html 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.