Conséquences environnementales

Quels sont les bienfaits du confinement sur la faune sauvage ?

Depuis le début du confinement dû à la COVID -19, les villes et tous les autres lieux habités par des humains se sont retrouvés vides pendant plus de deux mois. Cela a permis aux animaux sauvages de retrouver un cours de vie calme. Ville de Wuhan (11,08M d’habitants) ` pendant le confinement

Un répit pour les animaux sauvages

Avec un air moins pollué, des villes sans circulation, la vie est devenue plus simple pour les animaux sauvages.

De plus, en cette période, c’est la saison des reproductions. Les nouveaux-nés ont moins de prédateurs, en particulier les chasseurs, mais aussi les véhicules, car c’est à cause de la circulation que des milieux animaux bébés meurent chaque années. 

La déforestation s’est stoppée, ce qui a permis aux animaux de retrouver une plus grande surface pour vivre dans le calme.

Il y a aussi moins de pollution sonore. Les sons perturbaient tous les animaux qui communiquent par son, une femelle en chaleur ne pouvait pas se faire entendre par un mâle à cause des bruits parasites.

C’est aussi le cas pour les espèces marines, avec moins de bateaux qui naviguent, les animaux sont moins stressés.

Plusieurs réapparitions partout dans le monde

Retour des poissons dans les eaux de (Venise), dauphins en Sardaigne, un cougar à Santiago et une famille de canards à (Paris). Même deux rorquals (une espèce de baleine) ont été observes dans le parc des Calanques, au sud de (Marseille), une espèce pourtant menacée de braconnage en méditerranée.

Faudrait-il porter plus attention à la nature et à la vie qui nous entoure, ou continuer d’évoluer malgré toutes les conséquences négatives ?

Baptiste, Walid

Bibliographie

Julie Le Duff (2020, 10 juin): Déconfinement: attention aux animaux si vous retournez en forêt après le 11 mai. France Bleu. Jupilles, France.

Chloé Dioré de Périgny. (2020, 15 juin) La nature tirera-t-elle profit du confinement? Radio Canada. Montréal, Canada.

Lorène Lavocat (2020, 10 juin) Le confinement, un répit pour les animaux. Reporter. Paris France.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.